01 octobre 2006

Sigur Ros - Takk...

b000aanvz6.08._sclzzzzzzz_

SIGUR ROS
Takk...

EMI Records
(2005)

1- Takk...
2- Glosoli
3- Hoppipolla
4- Með Blóðnasir
5- Sé Lést
6- Saeglopur
7- Milano
8- Gong
9- Andvari
10- Svo Hljott
11- Heysàtan




On dirait que vivre en Islande, loin de tout et au milieu de ces paysages vastes et calmes, s'étendant à l'infini, ne peut que faire rêver, et créer une musique magique en tout point. Chaque nouvel album de Sigur Rós est un événement plein de charme, de rêve et de sérénité. Tout semble être agencé exactement comme il devrait l'être, chaque note coule naturellement, chaque instrument arrive au bon moment, chaque chanson transporte littéralement, c'est plus qu'un trip, un monde à part. Chansons courtes, chansons longues, calmes ou pleines de tension, peu importe, "Takk..." semble avoir été écrit par la nature elle-même, s'installe sans s'imposer, et s'installe définitivement bien.

Alors que l'album précédent, "( )", était écrit en hopelandais, langue imaginaire, Sigur Rós est revenu ici à l'islandais, ce qui n'aide pas beaucoup plus à la compréhension des paroles. Et alors ? Elles semblent parler d'elles-mêmes, sans avoir besoin de traduction. La voix est utilisée comme un instrument à part entière, aucune sonorité ne semble avoir été laissée au hasard. Et puis, le chant de Jonsi est d'une pureté incroyable, caresse l'oreille pour mieux l'embrasser.

L'album est ouvert par la courte "Takk..." qui introduit "Glósóli", où le paysage est annoncé d'emblée. Ca commence tout doucement, pour faire petit à petit monter la tension, et explose à la fin, donnant envie de s'évader, de s'envoler. En vidéo, c'est une armée d'enfants qui prend son envol, guidés par un Peter Pan au tambour. De quoi retrouver toute son innocence perdue. "Hoppípolla" enchaîne les parties avec et sans batterie, et la voix s'élève au milieu d'un torrent de cordes enivrantes, jouées par le quatuor féminin Amina, qui a notamment ouvert pour Sigur Rós au Cirque Royal récemment.

"Sé Lést" et son Glockenspiel ennivrant, deborde d'insouciance et de joie de vivre. L'enchaînement "Saeglópur"/"Milanó" est vraiment exceptionnel. Magique, tout simplement. La tempête balaie tout sur son passage, et le calme essaie de se réinstaller, c'est une véritable bataille qui est livrée dans "Saeglópur". Une fois que le terrain est dégagé, "Milanó" vient installer sa mélodie simple mais d'une beauté sensationnelle (et je pourrais utiliser encore beaucoup de superlatifs dans cette chronique), le thème au piano est répété à l'obsession, passant par toutes les émotions. Il suffit de fermer les yeux pour se retrouver totalement ailleurs. Le silence qui termine la chanson se consomme sans modération, on se sent autre, apaisé. L'enchaînement "Gong/Andvari" n'est pas en reste, avec pour la fin d'"Andvari" (Zephyr en islandais), trois accords de cordes frottées qui se répètent inlassablement, si fragiles, si cristallins... Difficile de s'en remettre et d'être opérationnel pour les deux pistes restantes.

Pas un seul morceau à jeter sur cet album qui serait un très bon candidat au titre de meilleur album de Sigur Rós, dont les trois albums précédents étaient déjà des petites perles. Du début à la fin, il forme un tout plus que cohérent, et est immensément riche en émotions. En plus, tout ça dans un packaging fantastique, une vraie oeuvre d'art. Rien que pour ça, on sauterait dessus... "Takk" en islandais. Oui, merci, Sigur Rós

10/10

Vinc.

Posté par Vinc2 à 11:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Sigur Ros - Takk...

    Ce cd est une perle, comme tu le dis...
    Magnifique du début à la fin, parfait.

    Mais, à la teinte automnale présente, je préfère le ton froid et tellement pur d'Agaetis Byrjun, qui est un album d'une perfection incroyable.

    Heureusement que ce groupe éxiste, vraiment.

    Posté par Robbie arley, 17 janvier 2009 à 10:56 | | Répondre
  • /

    Olalala! Non je ne suis pas la seule à connaitre Sigur Ros!! J'adore!! Hoppipolla c'est magique!! Et toutes les autres aussi d'ailleur...

    Merci à ce groupe d'existé!

    Posté par Julia, 21 mai 2006 à 16:44 | | Répondre
Nouveau commentaire